L’ASP.Net 4 WebForms des TechDays

Un petit compte rendu rapide de la session des Techdays intitulée « ASP.Net 4 WebForms » du mardi 9 février 2010.

Tout d’abord, un rappel. Contrairement aux versions précédentes de .NET, la 4.0 va coïncider avec l’arrivée d’une nouvelle CLR, la  version 4.

Voici les modifications d’ASP.Net 4 que j’ai retenues :

<

ul>

  • un « web.config » plus léger. Les nombreuses données qui étaient présentes précédemment et auxquelles on ne touchait que très peu sont désormais déportées dans le « machine.config ».
  • le « web.config » (encore lui) va se présenter sous plusieurs versions. Cela répond à une problématique que l’on rencontrait souvent à savoir maintenir en parallèle plusieurs versions (de debug et de release ou de Dev, de recette, de Préprod ou de Prod par exemple).
    Ainsi, on partira d’un « web.config » de base que l’on pourra modifier (ajouter, supprimer, modifier des champs) et cela se présentera sous cette forme dans VS :
    + web.config
    – web.DEBUG.config
    – web.RELEASE.config
  • Pour le Viewstate, on pourra préciser si on veut activer le viewstate sur un élément ou sur une page et cette propriété se propagera à ses sous-éléments.
    Ainsi, désormais ce statut s’héritera. Nous aurons donc 3 valeurs possibles pour la propriété EnableViewState : « enable », « disable » ou « inherit » celle par défaut.
  • Le ClientID.
    On connaît la règle de nommage actuelle d’un contrôle qui consiste à prendre toute la hiérarchie de contrôles, de la page jusqu’au contrôle, en séparant les différents noms par un « _ ».
    Pour un contrôle « monLabel » par exemple nous aurions « consult_subSection_monlabel ».
    Désormais, on pourra contourner le sacro-saint « INamingContainer » et imposer d’autres règles de nommage.
    Fini la manipulation de ClientID de 3 km de long côté javascript.
  • L’apparition (enfin) d’un « ChartControl » pour faire des graphiques. Plus de 35 types de rendus et bien évidemment du « databinding ».
  • Un « QueryExtender » qui permet de filtrer une « datasource » Linq. Beaucoup de choses en déclaratif (sans code-behind) comme des « SearchExpression », des « RangeExpression » ou des « OrderByExpression » par exemple.
  • Une partie « Routing » qui fait son apparition et qui permet, entre autres, de manipuler différemment l’URL un peu comme ce qui existe en Asp .Net MVC.
    La partie la plus visible étant la nouvelle « forme » de l’url.
    Ex: une url « http://xxxxxxxxx/toto.aspx ?id=4 » pourra désormais s’écrire « http://xxxxxxxxx/toto/id/4 »
    Plus pratique.
  • Voili, voilou

    Nombre de vue : 11

    COMMENTAIRES 1 commentaire

    1. […] spécifique product owner « L’ASP.Net 4 WebForms des TechDays TechDays 2010 : Overview et tendances […]

    AJOUTER UN COMMENTAIRE