[Agile Conference] – La PNL (Programmation Neuro-Linguistique)

“COMMUNICATION”: La première et la plus essentielle de toutes les valeurs agiles.

C’est par un exposé bien rôdé de Bruno Sbille qu’a commencé la conférence agile. Illustrant tous ces propos d’exemples concrets et mettant son public à contribution, Bruno a rappelé aux différents intervenants de ne pas négliger leur façon de communiquer afin de toucher un maximum leurs auditoires.

Voici les grandes lignes de son propos:

  • La PNL: Branche jeune de la Psycho.
  • Les canaux de communication de chacun.
  • Comment on retrouve tous ces canaux dans les méthodes agiles

Qu’est ce que la PNL exactement?

La théorie de la Programmation Neuro-Linguistique est née des travaux de 2 personnes dans les années 1970. John Grinder et de Richard Bandler. Je ne m’étendrais pas sur ses principes et les mises en pratique qui en ont découlé. Je laisse à Wikipédia cette tâche: http://fr.wikipedia.org/wiki/Programmation_neuro-linguistique

Retenez aussi que cette science, pourtant jeune, est à la source de plusieurs séries américaines:

The MentalistLie To Me

La communication au sein de l’équipe

Loin des stéréotypes faciles que l’on peut croiser dans ce genre de série (état d’hypnose en 10 secondes, regard déviant à gauche, il ment!, …), l’analyse comportementale peut vous aider à découvrir le meilleur moyen de communiquer au sein de l’équipe.

Chaque personne possède un canal de communication prioritaire sur les autres. Ce canal passe systématiquement par l’un de nos 5 sens: Ouïe, Vue, Toucher, Odorat, Goût. L’exposé de Bruno Sbille regroupe ses 5 sens en 3 seulement: Ouïe, Vue et Kinesthésie (Toucher, Odorat, Goût)

Une équipe est composée majoritairement de gens dont l’ouïe est le canal prioritaire. Vient ensuite la vue et enfin la kinesthésie. Dans l’idéal, si toute les personnes d’une équipe possèdent le même canal prioritaire, la communication en serait simplifiée mais l’objectif n’est pas de construire une équipe uniforme car on sait que de la diversité des personnes nait les solutions optimales. Attention on ne parle que de canal prioritaire (pas exclusif!). Un “Auditif” peut très bien se souvenir d’un schéma dessiné au tableau lors d’une réunion…

Des phrases du genre :”On avait dit quoi lors de la réunion?” ou “Regarde le schéma de l’architecture serveur” permettent de détecter aisément le canal prioritaire de l’interlocuteur.

La mise en oeuvre dans les méthodes agiles.

Lors du DSM (Daily Scrum Meeting), par exemple, les 3 canaux sont mis en oeuvre:

  • Auditif : La synthèse orale de chacun
  • Visuel : Le KanBan devant lequel on se tient debout
  • Kinesthésie : Déplacement des User-Story, des post-its, modification des heures, ajout de notes, …

(De plus, cette dernière permet une meilleure appropriation de la tâche par la personne)

Après une courte réflexion, vous verrez que l’on les retrouve dans quasiment toutes les cérémonies Scrum (Démo, Chiffrage, Planning poker, Découpage, Rétro, …)

Conclusion

La communication est au centre de la méthodologie agile. Bien communiquer peut vous permettre d’éviter le plouf et également de faciliter la résistance au changement que certains projets rencontrent lors de leur migration vers Scrum. Un membre de l’équipe communiquant sera toujours plus apprécié qu’une personne très compétente mais “ours”.

Nombre de vue : 117

COMMENTAIRES 2 commentaires

  1. Bruno dit :

    Bonjour,

    Merci beaucoup d’avoir mentionné ma Keynote dans votre Blog.

    Très bon résumé !

    A bientôt

    Bruno.

  2. […] spécifique product owner « [Agile Conference] – La PNL (Programmation Neuro-Linguistique) Scrum et l’agence tous risques ? […]

AJOUTER UN COMMENTAIRE