[Techdays 2011] : Bilan d’une journée orientée mobile

Pour ma première participation aux Techdays, à cause de l’intérêt que je porte à la mobilité, j’ai choisi de m’orienter vers des sessions concernant uniquement la plateforme Windows Phone 7. Je vous ferai un résumé autour de ces sessions tout en vous donnant mon ressenti quant à mes attentes, ressenti me concernant uniquement et ne reflétant nullement l’opinion de So@t.

Avant la séance plénière

C’est donc à Porte Maillot, au Palais des Congrès de Paris, que je me suis retrouvé pour assister aux différentes sessions techniques proposées par Microsoft et ses partenaires.
Environ 30 minutes avant le début de cette première séance plénière (ou keynote), l’accès à la plus grande salle du complexe était autorisé, donc, tout le monde pouvait d’ores et déjà entrer. Nous avons été accueillis par un groupe de danseurs sur le jeu Dance Central de Kinect. Moment agréable et de détente avant les différentes conférences, il faut noter que les danseurs semblaient être vraiment des professionnels, car, chaque niveau de jeu choisi était en mode difficile. Enfin, voici quelques photos pour relayer ce petit moment.


Séance plénière

Cette année, les Techdays ont pour thème central le Cloud et ce, sous toutes ses formes. C’est en tout cas en ce sens qu’a été organisé cet évènement et que non seulement Microsoft, mais aussi, beaucoup de ses partenaires (ainsi que beaucoup de communautés) ont contribué à sa mise en œuvre.
C’est Mr Bernard Ourghanlian (Directeur Technique Microsoft France) qui a introduit ce moment avec une belle et large définition du Cloud Computing.


Que fallait-il en retenir ?
Le Cloud Computing, c’est 5 caractéristiques :

  • Self Service
  • Mise en commun de Ressources
  • Accès Universel via le réseau
  • Elasticité (Capable de gérer facilement des montées ou diminution de charge)
  • Service Mesurable (Mesure de la consommation et Facturation à la consommation)

Le Cloud Computing, c’est 3 modèles de Services

  • Iaas : Infrastructure sous forme de Continuum, c’est un datacenter simplifié et moins onéreux (Mise en place de virtualisation avec Hyper V, serveurs virtuels “clusteristés”)
  • PaaS : Développement et Execution de services dans le nuage
  • SaaS : Produits finis avec mesure de la qualité / quantité de la consommation des services.

Le Could Computing, c’est 3 Modèles de déploiement :

  • Privé (1 seul locataire quant au cloud)
  • Public : Les infrastructures sont partagées.
  • Hybride (Pont entre le modèle privé et public).

Voilà en gros. S’en est suivi une large démonstration et mise en pratique (rapide) d’un Cloud Computing (depuis le besoin jusqu’à la mise en pratique).



Mon avis : Ravi pour une plénière d’avoir eu un aperçu du Cloud Computing dont j’avais vaguement entendu parlé, et ravi d’avoir vu une mise en pratique. Plusieurs technologies ont attiré mon attention dont SQL Azure et Sharepoint Online sur lesquelles je pense jeter un oeil par la suite. Sinon, les mots clés qui m’ont attiré : Html 5, Silverlight 5, IE9.

1ère session : Windows Phone 7 Sync Application sur Azure : Création d’application Offline Ready avec le Sync Framework et Azure. (PAR301)

Animée par David Allaigre (Avanade)

Dans un premier temps, il a été rappelé l’évolution des différents types d’architecture de projets (de l’architecture monolithique à l’ère de la mobilité et du cloud.
Même si l’évolution de ces différentes architectures a pu régler énormément de problèmes (industrialisation aisée par ex), beaucoup d’autres sont apparus, notamment ceux liés à la connectivité permanente de nos téléphones mobiles (pour les applications qui utilisent les connections de/aux données).

Les types de solutions proposées sont :

  • Garder les données essentielles sur soi
  • Copier les données avant la mobilité, les recopier après les déplacements.
  • Réplications SQL / Fichiers de transaction (quand c’est possible)

Le Sync Framework est un exemple de solution (Microsoft) qui vient palier au manque de synchronisation de données sur les Windows Phones.
Ce framework génèrera un ensemble de fichiers de configuration qui seront à déployer sur différents types de ressources (Serveurs / Clients), mais aussi des ressources sur les bases de données (SQL Azure), des proxies, vous l’aurez compris, l’ensemble des éléments à utiliser pour que la synchronisation puisse être faite aisément.
Les données sont exposées au format ODATA via des services générés pour les périphériques mobiles qui peuvent ainsi les consommer.

Un scénario complet a été présenté.

Même si toutefois le Sync Framework permet de répondre au problème de synchronisation Offline / Périphérique Ready (prise en charge à la demande), il faut noter quand même :

  • des problèmes de sécurité (données sensibles sur le périphérique)
  • problème de stockage (limité dans l’Isolated Storage)
  • l’obligation de partitionner la base par table et par ligne (afin que la synchronisation puisse être faite sur chaque partition)
  • accepter l’idée d’avoir des données en double pour des gains de performances (choix qui n’est pas imposé quoiqu’il en soit).

Mon avis :
Excellente démo, mais je ne reste pas vraiment convaincu à cause de la “complexité” du système pour la synchronisation des données. Il y a un impact important sur la base de données (chaque table utilisée sera dupliquée par le framework avec des tables de liaisons en plus). Il est possible de mettre en oeuvre un système plus simple pour synchroniser, mais, c’est vrai que cela ne sera pas forcément rapidement, mais, il risque d’y avoir moins d’impacts en cas de modification que ce soit du modèle de données ou de l’infrastructure.

2e session : Comment développer l’offre mobile sur votre infrastructure SharePoint 2010 avec Windows Phone 7. (PAR206)

Animée par Christophe SCHIESSER / Youen TREBOSSEN (Expertime)

Nous connaissons presque tous Sharepoint (Outil Collaboratif au sein de l’Entreprise et sur le Web). Dans cette session, c’est ainsi qu’à été présenté Sharepoint, comme une source unique d’informations et de contributions avec une mutualisation de différentes sources d’informations.
Dans un premier temps, il nous a été fait un rappel sur le choix idéal d’une plateforme applicative pour un périphérique (Site Web normal, Site Web Mobile, Application Windows Phone 7), les avantages et les inconvénients de chaque solution, Citons :
Site Web :

  • Pas de prise en charge de plugin riche dans les navigateurs mobiles
  • Dédié uniquement à la consultation d’informations
  • Pas d’utilisation de ressources au niveau du mobile

Site Web Mobile :

  • Toujours pas de prise en charge de plugin riche (Silverlight)
  • Dédié généralement à la consultation d’informations
  • Interfaces simplifiées et généralement moins conviviales.
  • Projet à part entière
  • Navigation différente que sur le site Web classique

Application Windows Phone :

  • Interface Riche
  • Ergonomie plus aboutie
  • Application métier avec des règles de gestion
  • Utilisation des ressources du téléphones (GPS, Photos, etc…)
  • Prise en charge du mode déconnecté

Par contre :

  • Déploiement possible uniquement via le MarketPlace
  • Projet à part entière de A à Z.

La gestion des données est possible entre Sharepoint et l’application WP7 facilement grâce au Cloud (grâce à la prise en charge du framework .NET des différentes requêtes HTTP et les différents types d’en-têtes) ainsi que via WCF.

Une de leur application (Actualités Expertime) a été décomposée afin d’en montrer les éléments clés de ce projet. Pendant la présentation des différents éléments de cette application, la présentation rapide et succincte de différents contrôles / patterns utilisés pour la conception d’application Windows Phone).

Mon avis :
C’était une session intéressante sur les façons de pouvoir utiliser Sharepoint au sein d’une application Windows Phone 7, toutefois, l’aspect qui a été démontré était simple. En effet, les services exposés étaient de simples flux RSS pour la plupart (à l’exception d’un seul service qui permettait d’envoyer des données d’un Quizz). Il faut toutefois changer la sécurité associée à l’utilisation de ces flux (même compte de service pour l’ensemble des applications Windows Phone). Par ailleurs, bien que le Hub Office (sur le téléphone) sur le Windows Phone ait été décrit (possibilité de se connecter au Sharepoint local de son entreprise et d’avoir accès à sa bibliothèque de documents), je m’attendais plus à une exploitation et surcharge éventuelle de ce hub (si possible) pour le développement de cette application, ou alors, une analyse plus complète de ce Hub Office, son potentiel, son devenir si possible ! C’était intéressant quoiqu’il en soit pour ceux qui découvraient la plateforme de savoir comment ils peuvent parvenir à résoudre certaines problématiques d’externalisations de leurs données.

3e session : XNA : Créer son jeu pour Windows Phone 7, Windows et Xbox 360 (Jeu 202).

Animée par Adrien Cayrac, Léonard Labat, Valentin Billotte)

Au début de cette session, il nous a été rappelé ce qu’est XNA (Marque regroupant tous les efforts de Microsoft pour la conception de Jeux Vidéos). Puis, nous avons exploré cet univers de façon générale en passant par son ouverture, la décomposition des couches qui le forment et les plateformes cibles, le système de rétribution et les différents marchés où il peut être publié.

Il faut vraiment noter qu’un seul framework permet de développer des jeux pour différents types de plateformes (XBox, PC, Windows Phone) avec le moins d’efforts possible. C’est d’ailleurs ce qu’ils nous ont démontré au sein de la portabilité d’un jeu simple XBox vers la plateforme Windows Phone 7.

Dans l’exemple pratique, le même code source est utilisé que ce soit pour la XBox ou pour le Windows Phone 7. Les seules différences interviennent sur le mode de stockage (qui est différent sur XBox et Windows Phone qui utilise l’Isolated Storage sur ce dernier), et tout ce qui est Gesture / Gestion de inputs. (tactile pour Windows Phone). Après, c’est vrai qu’il faut prendre en considération la disposition des éléments graphiques du jeu et leur redimensionnement automatique en fonction de la plateforme mobile. Quelque chose qui doit être réfléchit en tout cas au début du jeu de préférence pour ne pas compliquer la “conversion” vers la version mobile.

Mon avis :
Excellente session, ma préférée d’ailleurs. J’ai eu tout de suite envie de développer un jeu vidéo :-).

4e session : Une application en 3 jours! Solutions concrètes pour industrialiser et accélérer le développement Windows Phone 7 (WP7204).

Animée par Cyril Giacopino (Tequilarapido)

Session très rapide (1 heure, mais beaucoup de choses vues). Nous avons fait le tour depuis la proposition du projet jusqu’à son passage dans un mode d’évaluation avant sa publication (recette).

Cyril a présenté des outils développés en interne chez Tequilarapido qu’ils ont utilisé pour accélérer leur développement, et comment ils les ont aidé à pouvoir assurer un suivi des erreurs applicatives. Ces outils sont un ensemble de librairies (qui seront prochainement disponibles sur CodePlex).
Ces outils interagissent avec d’autres outils externes et Web (outils de suivi d’erreur / tracking en ligne) très intéressant.

Mon avis :
J’ai été mitigé sur certaines de leurs librairies que je ne trouve pas forcément utiles par rapport à l’existant (Celles sur la gestion du MVVM, il y a MVVM Light très bien réalisé, et le Silverlight Toolkit qui propose de nombreux outils dont de très nombreuses transitions entre les pages, et bien d’autres choses très optimisées, et remises à jour cette semaine). Par contre, j’ai été littéralement séduit par leur outil de tracking qui semble plus simple que les solutions de PreRemptive. Ce serait à regarder de plus près).

Conclusion

J’ai apprécié dans l’ensemble ces sessions qui permettaient de survoler un peu Windows Phone 7 dans le monde actuel et ce, depuis sa sortie. Petit rappel pour ceux qui ne connaissaient pas bien la plateforme, il aura été démontré comment résoudre certaines problématiques du monde existant. Un évènement dédié Windows Phone sur 2 jours ne serait que le bienvenu, car, je pense que des efforts doivent encore être fait pour bien démontrer le potentiel de cette petite plateforme en entreprise, ou, même pour un simple particulier.

Nombre de vue : 28

COMMENTAIRES 1 commentaire

  1. […] en vous donnant mon ressenti quant à mes attentes, ressenti me concernant uniquement et ne … Lire la suite chez Soat. GeneralTechdays ← Windows Phone 7, Applications et Performances Windows Phone 7 et […]

AJOUTER UN COMMENTAIRE