Mule ION, le bus de données part dans les nuages

Le Cloud est un sujet très tendance en ce moment. De nouvelles solutions arrivent régulièrement sur le marché, chacune avec ses avantages et ses inconvénients.  Cependant, reste un problème majeur, déjà rencontré avant le Cloud dans les années 2000 avec les solutions standards : comment faire communiquer tout ce monde.

La réponse est bien évidemment les architectures SOA et les ESB. Reste que si toutes nos applications sont dans le Cloud, n’est-il pas intéressant d’avoir également notre ESB dans le Cloud afin de tirer parti de tous les avantages de celui-ci (déploiement rapide, forte scalabilité, coûts moindre, etc.). C’est ainsi qu’est né le concept d’Infrastructure Plateform As A Service AKA iPaaS.

Et la première solution iPaaS, Mule Ion, vient de rentrer en béta accessible à tous.

MuleSoft, principalement connu pour son bus de données open-source Mule ESB, se tourne vers le Cloud en restant dans son domaine de prédilection : faire communiquer des systèmes tiers hétérogènes entre eux.

En l’occurrence, il s’agit de faire communiquer des systèmes hébergés dans le Cloud entre eux via un ESB également dans le Cloud. On voit ici que progressivement, toutes les briques de l’environnement informatique actuel sont en train de migrer vers le Cloud.

L’application en elle-même est bien entendu un Mule ESB (en version 3.1 à l’heure actuelle). Une interface permet de déployer et de monitorer l’application déployé dans Mule ESB directement sur Mule Ion.

Le but final étant de tout faire dans le Cloud, de nombreux connecteurs sont disponibles afin de se connecter aux principaux services tels qu’Amazon WS, SalesForce, Facebook, Paypal, Twitter.

Une autre fonctionnalité qui semble très intéressante est l’utilitaire Secure Data Gateway qui permet de s’interfacer avec des données stockées dans le SI interne via une connexion sécurisée.

En outre, s’il n’y a pas de volonté de stockage des données en interne, il existe un connecteur pour Amazon RDS permettant d’accéder à des bases MySQL et Oracle dans le Cloud.

Coté gestion, une interface web est proposée mais il est également possible d’administrer l’application soit :

  • En lignes de commande
  • Via une API REST
  • En utilisant Mule Studio

Conclusion

Mule ION est probablement la dernière brique manquante pour migrer des systèmes complexes entièrement dans le Cloud d’ici quelques années et MuleSoft prend une sérieuse avance sur les autres.
Pour compléter le tout, le Secure Data Gateway qui n’est finalement qu’un VPN entre votre SI et le Cloud me semble une très bonne idée pour migrer progressivement vers des systèmes hébergés en ligne tout en conservant la main sur une partie des données.

Ressources

Vous pouvez consulter la présentation complète sur le site MuleSoft ou s’inscrire directement à la Béta.

Nombre de vue : 55

AJOUTER UN COMMENTAIRE