Paris Google DevFest 2011 – These Aren’t the Sites You’re Looking For: Modern HTML5 Web Apps

Speaker Sam Dutton developper advocate Chrome – Google Londres

La conférence est un tour d’horizon d’HTML 5 et de ce qu’on doit attendre d’une application web aujourd’hui.

Sam Dutton nous explique quelques points qui augmentent l’expérience utilisateur sur un site et les moyens de parvenir à tout ça en s’appuyant sur HTML 5.

  • Amener l’utilisateur à interagir avec le site en le guidant de manière discrète.
  • Soigner le visuel en utilisant la puissance de CSS. Il doit pouvoir s’adapter aux différentes plateformes dynamiquement (browser, mobile et tablette)
  • Ne pas forcer une identification, elle ne doit être requise que pour les actions critiques. L’utilisateur doit pouvoir découvrir et profiter du site directement.
    Présentation de l’OpenId pour l’identification et son implémentation Google Identity Toolkit.
  • Le site doit intéragir avec le server mais également avec le desktop de l’utilisateur.
    Upload de répertoire de fichiers, drag and drop depuis le desktop.
  • Utiliser un framework permettant de structurer son code (MVC sproutcore, backbone.js, extjs 4 – CSS {less}, Sass) afin qu’il soit maintenable.
  • Les solutions pour garder le site fonctionnel en mode déconnecté.
    Mise en cache du site entier, différentes stratégies de cache des données.
  • Quelques features supplémentaires présentées rapidement,
    la 3D avec webGL, la reconnaissance vocale avec x-webkit-speech, les workers javascript et les notifications html
  • Compatibilité avec les autres navigateurs notamment IE avec la chrome frame permettant de modifier le moteur de rendu html.

Puis on termine sur une présentation du chrome web store, conférence google oblige.

Cette conférence comme toutes celles de ce DevFest, est assez courte (1 heure). On ne rentre donc pas dans la technique pure et dure. On y apprend quelques features html 5 et d’autres propres à chrome.

Sur ce dernier point, et lors des différentes conférences, les speakers de google insisteront sur le fait qu’ils sont en contact avec les ingénieurs de chez mozilla travaillant sur le même type de fonctionnalités. Le but est d’unifier leurs développements. Il n’y a bien sur aucune garantie mais le fait d’en parler reste un signe de bonne volonté. Cela reste aussi assez rassurant pour les développeurs web comme moi qui en ont marre de rendre les sites compatibles avec plusieurs navigateurs :p

Pour plus d’info en attendant la mise en ligne de la vidéo et pouvoir revivre la conférence en léger différé, les slides peuvent être retrouvés ici.

Nombre de vue : 13

AJOUTER UN COMMENTAIRE