8 points des guidelines ModernUI expliqués

Windows 8 est lancé, il introduit avec lui de nouveaux paradigmes d’utilisation qu’on retrouvait déjà sur Windows Phone et d’autres produits sous le nom “Metro”.

Afin d’intégrer au mieux ces consignes dans vos applications et ainsi faire en sorte que l’utilisateur bénéficie d’une expérience homogène avec son environnement, Cyril Cathala et Nathanael Marchand ont eu l’occasion de donner une conférence sur ces principes lors du second après-midi de la communauté des développeurs Windows 8, le 21 septembre, chez Microsoft.

En version originale, ces “guidelines” sont plus de 300 pages sous format PDF… Ils les ont lues, comprises et résumées pour vous !

Retrouvez ces différents points dans la suite de cet article.

Microsoft Design Style

Anciennement Metro, sous ce nom barbare se cachent plusieurs points:

  • “Content not chrome”: Le contenu doit se suffire à lui même, pas besoin de bourrer d’effets d’ombrage, de 3D, de skeuomorphisme (mimer la réalité, comme reproduire une bibliothèque pour une application de gestion de livres).
  • Une expérience unifiée dans laquelle il faut utiliser les “codes” Windows 8: la navigation par contenu, l’AppBar (sorte de barre d’outils), les charmes, etc.
  • Une expérience “Fast and Fluid” dans laquelle l’utilisateur peut accéder rapidement et efficacement à son contenu sans être bloqué par des fenêtres modales inutiles ou face à une interface qui ne répond plus.
  • Une expérience qui incorpore les éléments standards d’interface avec notamment la présentation en grille, via les différents contrôles fournis.

Interactions “tactile + clavier”

Windows 8 laisse la part belle au tactile mais ça n’est pas pour autant qu’il faut négliger le traditionnel couple clavier et souris. Ainsi, où positionner ses zones tactiles, comment les dimensionner, comment trouver des équivalents avec les périphériques traditionnels sont autant de points abordés.

Mise à l’échelle

Windows 8 étant déployé sur une impressionnante diversité de périphériques, il est nécessaire de s’adapter correctement à chacun d’entre eux (de la télévision tactile de 82 pouces au plus petit netbook). Il faut donc tirer parti de l’espace en utilisant des dispositions flexibles offertes par les contrôles, prendre en compte l’orientation du périphérique et se servant des possibilités vectorielles des technologies.

Contrats, charmes et fonctionnalités

Les contrats permettent à l’application d’interagir avec le système et d’autres applications. S’intégrer à la recherche système, partager du contenu entre applications, imprimer, réagir à l’insertion d’un  périphérique (type clef USB) ou même définir son propre protocole d’URI sont autant de possibilités offertes.

Tuiles, badges et notifications

La tuile est la porte d’entrée de l’application mais plus que ça, c’est une mini application de l’écran de démarrage Windows. Conjuguée aux notifications et utilisée astucieusement (sans saturer l’utilisateur), elle donne un côté addictif à votre application et incite celui-ci à revenir. C’est donc un très bon moyen de fidéliser.

Les contrôles

Les contrôles ont été pensés dans une optique “Fast and Fluid”, ainsi il est très important de savoir quel contrôle utiliser au bon moment. L’erreur à remonter doit elle être affichée de façon modale ? La barre de progression doit elle bloquer l’utilisateur ?

La tête dans les nuages

Avec le cloud computing (et notamment Windows Azure), des possibilités intéressantes sont offertes comme par exemple la possibilité de propager les paramètres utilisateurs sur tous ses appareils, intégrer une authentification tierce (Microsoft Account, Facebook, Google, etc).

 Astuces diverses et variées

Les guidelines regorgent d’autres consignes sur différents points portant sur, par exemple, l’écran de chargement, la gestion d’état de l’application, le respect de la vie privée. Etant donné qu’il fallait se limiter à 8 points, c’est ici que se cachent les consignes qui restent.

Que faut-il en retenir ?

Bien que ces consignes puissent sembler contraignantes, elles ont pour unique but d’améliorer l’expérience utilisateur : c’est l’idée qu’il ne faut pas perdre de vue. En partant de là, il suffit de rendre la consommation de contenu la plus efficace possible, de marier ceci avec une identité forte (qui, contrairement aux idées reçues, est totalement permise) et vous avez tous les ingrédients pour la prochaine application incontournable sur le Microsoft Store !

Pour les courageux

Vous en demandez encore ? Sachez que le fameux PDF est disponible (http://bit.ly/win8guidelines) et que les slides le sont aussi :

Nombre de vue : 69

COMMENTAIRES 1 commentaire

AJOUTER UN COMMENTAIRE