[Scrum Night IV] Le Business Value Game

bvLe 14 mars dernier, Zenika abritait pour la première fois dans ses locaux la Scrum Night IV en collaboration avec le FSUG. Au cours de cette soirée, j’ai eu l’occasion de participer à une session du Business Value Game, présentée par Jérôme Guenver et Tony Blanchard. Ce jeu d’origine belge sur concentre sur la notion de business value.

Les règles

Le but de ce jeu est simple, on se met dans la peau d’une équipe désirant vendre ses produits et augmenter ses revenus.

Les équipes

Chaque équipe est composée de 5 à 7 personnes (idéalement puisque les équipes lors de cette session étaient des binômes). Il existe trois rôles au sein de chaque équipe:

  • Les vendeurs qui amènent les demandes des clients
  • L’équipe de développement qui reçoit les user stories à implémenter et livrer
  • Le comptable qui gère la feuille de score et observe pendant les plannings

Un coach est toujours présent pour répondre aux éventuelles questions des joueurs et vérifier les critères d’acceptance des différentes stories.

Le déroulement

Le but est de gagner le plus d’argent possible au cours de six itérations. Pour cela il existe deux méthodes:

  • Livrer des produits: A chaque livraison l’équipe obtient une certaine somme en fonction du produit
  • Satisfaire les clients: L’équipe reçoit plus ou moins d’argent selon le degré de satisfaction des différents clients. Lorsque ce degré de satisfaction atteint 0, toutes les demandes du client concerné sont annulées

bvg2La première itération est généralement une phase de découverte des règles et des enjeux. Elle sera donc plus longue que les autres. Chaque itération se déroule en 9 étapes:

  1. Estimer la Business Value à chaque demande
    1. Chaque demande comporte
      • Plusieurs user stories
      • Un client spécifique
      • Une somme à gagner à la livraison
      • Un incrément du degré de satisfaction du client après livraison
    2. Durant la première itération, on commence par trier les demandes par montant à gagner puis on estime que la Business Value est égale au montant à gagner. On pourra prendre d’autres variables en considération dans les autres itérations
  2. Distribuer la Business Value sur les user stories
    1. Chaque user stories
      • Est déjà estimée en story points
      • A une Business Value à déterminer
    2. On réparti la Business Value de chaque demande de manière égale entre ses user stories
  3. Trier les user stories
    1. Pendant cette étape on va calculer le montant de la Business Value / Coût estimé pour chaque user story et le noter sur ces dernières
    2. Ensuite, les user stories seront triées verticalement sur la table d’après la Business Value / Coût
  4. Aligner les stories par Demande
    1. On va glisser les user stories latéralement de façon à ce que chacune d’entre elles se trouve sous la demande correspondante
  5. Planifier l’itération
    1. Le moment est venu de choisir les stories à implémenter et dans quel ordre les implémenter. Pour cela chaque équipe possède une vélocité de 15.
    2. La stratégie ici est propre à chaque équipe, cependant il faut garder à l’esprit:
      • Le but est de maximiser ses gains en utilisant la Business Value
      • Seules les demandes livrées sont payées
      • Le degré de satisfaction varie en fonction des livraisons
    3. Pour effectuer une livraison, il faut utiliser la carte Livraison
      • Cette carte possède un coût
      • La livraison concerne toutes les stories de cette itération et des précédentes
  6. Implémenter
    1. L’équipe de développement marque chaque user story comme implémentée, dans la limite de la vélocité
  7. Actualiser les demandes
    1. Les vendeurs surveillent l’état des demandes des clients selon trois états:
      • Incomplète
      • Implémentée
      • Livrée
  8. Calculer le résultat
    1. Le joueur représentant le comptable remplit la feuille de score selon les demandes livrées et les résultats précédents
      • Calcul de la Business Value totale pour les demandes livrées
      • Calcul du Potentiel (total des montants des demandes livrées)
      • Indication de livraison ou non
      • Calcul du montant gagné (égale au Potentiel ou zéro selon la livraison)
      • Calcul du total de l’itération (somme du montant gagné et du ROI de l’itération précédente)
      • Calcul du total des itérations
  9. Actualiser les degrés de satisfaction
    1. Les vendeurs actualisent pour chaque client le degré de satisfaction
      • Si l’équipe à livrer la demande, on augmente le degré du montant indiqué sur la demande
      • Si l’équipe n’a pas livré, on décrémente le degré

Image1

Une fois la première itération terminée, on repassera avec les joueurs pour voir si les règles sont bien comprises. Un débriefing aura lieu toutes les deux itérations avec un débriefing global à la sixième itération.

Mon impression

Cette session a été très intéressante, nous permettant de comparer les stratégies utilisées par les deux équipes. On retrouvera bien entendu les principes agiles (livraisons fréquentes, demande incomplète est ignorée, priorisation, estimation…) et l’expérience trouve de grandes similitudes avec le monde réel.

Seul bémol, ce jeu peut être relativement long (4 itérations en une heure).

Pour conclure

De plus en plus on parle de Business Value car c’est ce qui intéresse le client. Savoir pourquoi et comment l’estimer à tous les niveaux d’une équipe est vital pour la réussite d’un projet. Malgré son nom, la Business Value est avant tout un modèle composé de nombreux paramètres qui doivent être pris en compte (degré de satisfaction de l’équipe, degré de satisfaction du client, opportunités commerciales…).

Pour information, Soat Agile utilise d’ores et déjà ce jeu au sein de ses formations Product Owner.

Pour aller plus loin

Les règles ainsi que toutes les cartes sont disponibles gratuitement sur le site officiel du jeu.

Nombre de vue : 536

COMMENTAIRES 4 commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour ce retour.
    Petit bémol : sauf erreur de ma part, Arnaud participait et je co-annimais avec Tony Blanchard 🙂

  2. Vincent Uribe dit :

    Merci Jérôme,

    Effectivement tu as raison, j’ai fait la modification.

  3. […] Retrouvez l’article complet sur le blog de Soat http://blog-rec.soat.fr/2013/03/scrum-night-iv-le-business-value-game/ […]

  4. Le Bigot dit :

    Salut, merci pour ce bon souvenir.
    J’ai moi-même effectué cette formation très intéressante 🙂

AJOUTER UN COMMENTAIRE