MongoDB et le NoBigData @ Paris MongoDB User Group

mongodbLe Paris MongoDB User Group organise ce jeudi, à 19h15, une soirée dans les locaux de Criteo, start up spécialisée dans le “reciblage publicitaire”. A cette occasion, Julien Simon, VP Engineering chez Criteo fera un retour d’expérience sur son utilisation de MongoDB.

Pour ma part, je présenterais mon utilisation de MongoDB sur différents projets avec comme contrainte majeure des temps de réalisation compressés.

 Paris MongoDB User Group

Le Paris MongoDB User Group, c’est quoi ? Comme son nom l’indique, c’est un groupement d’utilisateur de MongoDB, la base de données NoSQL qui fait du bruit en ce moment.

Si vous êtes utilisateurs de ce produit, vous êtes au bon endroit pour découvrir des retours d’expériences, les nouveautés des dernières versions, et d’autres choses encore.

Vous ne connaissez MongoDB  que de nom ? C’est encore mieux : rejoignez des utilisateurs de cette base de données pour avoir des avis venant du terrain, pour voir ce qu’elle a dans le ventre et si elle peut répondre à vos problèmes.

MongoDB et le No BigData

Le sujet de ma présentation lors de cette session :

MongoDB et le No BigData

Dès qu’il s’agit d’avoir une forte volumétrie de données, qui appelle-t-on ? MongoDB !

Il faut dire que cette base de données NoSQL s’y prête fortement avec ses répliquas, le sharding, ou encore ses jobs Map/Reduce.

Mais MongoDB est-elle uniquement utilisable dans un environnement “BigData” ?

Voici donc un retour d’expériences sur quelques projets utilisant MongoDB, dans un contexte où le volume de donnée représente 100Mo max, tout mouillé.

Pour vous inscrire à cette session, ou pour avoir plus d’information, rendez-vous sur le meetup du Paris MongoDB User Group 😉

Les Slides

Nombre de vue : 130

AJOUTER UN COMMENTAIRE