[Techdays 2014] La validation UX du Store

Techdays2014Ceci est un retour de session sur la conférence “La validation UX du Store : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander“. Cette session a été animée par Michel Rousseau, consultant design et UX pour Microsoft.
Elle nous montre tous les détails auxquels il faut faire attention lorsqu’on peaufine son application avant de la soumettre au Windows Store.

Le programme AFT

Dans un premier temps, un bref historique sur la validation nous est présenté via le programme AFT.
Ce programme de validation de l’UX attribue à chaque application des retours qui peuvent être de trois sortes : les “Must Fix” qui doivent absolument être résolus pour passer la validation, les “Should Fix” qui n’entraînent pas systématiquement un rejet, et les “Recommandations” qui sont de simples conseils pour améliorer l’application.

De plus, la validation d’une application se fait en plusieurs étapes : Early Review (les premiers essais du testeur), Design Review (où la charte graphique doit suivre les revendications de Microsoft) et Quality Review (où des outils plus poussés testent les performances de l’application). Le processus de validation est renouvelé à chacune des ces étapes.

Le programme STARTS

Nous apprenons ensuite que ce programme est dépassé et que depuis le 20 janvier, le programme STARTS (Strategic Top App Review & Tech Support) le remplace. Celui-ci est beaucoup plus souple concernant le design et s’attache surtout à l’expérience utilisateur. Le processus de validation est maintenant le même entre le Windows Store et le Windows Phone Store.

S’en suit une énumération des différentes choses auxquelles il faut prendre garde pour obtenir la certification.

Recommandations pour les applications Windows 8

Tout d’abord le lancement de l’application doit être agréable : l’écran de démarrage (splash screen) ne doit pas être vide et l’application doit avoir son icône. La transition entre le splash et l’écran doit être douce (pas de flash ni d’écran noir de plus de deux secondes).

Au niveau de la gestuelle, les mouvements doivent être intuitifs. Le contact tactile (touch) est la base de toutes les actions et de la navigation. Le langage de gestuelle Windows est recommandé et les éléments d’interface ne doivent pas interférer avec les actions de bordure (barres de navigation, etc). C’est pourquoi on les place à plus de 50 px du bord. Les cibles de touch doivent mesurer au minimum 26×26 px afin d’éviter les faux contacts.

Touch targets

Tout élément interactif doit proposer un retour visuel afin que l’utilisateur sache que son action a été prise en compte.

Les tuiles secondaire doivent bien mener au contenu spécifique du raccourci. En cas de mise à jour de l’application invalidant un raccourci, une notification doit proposer à l’utilisateur de détacher la tuile secondaire.
Les notifications sont interactives et doivent appeler l’application hôte au premier plan dans le bon contexte.
Lorsqu’une tâche est un peu longue, un indicateur de progression doit s’afficher.

Bien sûr, l’application doit être stable. Elle doit être utilisable en mode portrait ou “snapped”. Elle ne doit pas crasher s’il n’y a pas de réseau et elle avertit dans ce cas l’utilisateur.
L’application doit être fluide et dynamique, les transitions doivent sembler rapides. Cela signifie que pour faire patienter l’utilisateur, une animation rapide est préférable à une animation lente.

progress bar

L’affichage doit être correct quelque soit la résolution, en mode portrait ou en mode vue fenêtrée. En particulier, il est bon de réorganiser les éléments de son application pour le mode split.
L’audio d’une application doit continuer en background mais s’interrompre ou baisser de volume en cas de VoIP. De même, une vidéo se met en pause lorsqu’on passe sur une autre application.

Recommandations spécifiques pour les applications Windows Phone

On retrouve les mêmes idées mais adaptées aux petits terminaux.

On garde le même principe concernant la stabilité. Le passage d’une application à une autre interrompant les requêtes réseaux, les éventuelles requêtes réseau doivent se relancer silencieusement. Si on est déconnecté, un message prévient l’utilisateur. De plus, les vas-et-vient entre applications ne doivent pas provoquer d’erreur — même si les tâches en arrière-plan sont bloqués — et l’utilisateur doit retrouver le même contexte s’il relance l’application via la tuile de l’écran d’accueil.

Il existe plusieurs type de SIP (Software-based Input Panel) — le clavier virtuel qui apparaît lorsque l’utilisateur sélectionne une zone de saisie — et il faut adapter le contrôle au contexte (texte, email, chiffres…).

default keyboard email keyboard

digital keyboard

Les smartphones étant plus petits que les tablettes, le placement des éléments interactifs sur de petites surface de contact est délicat. On essaiera de créer des cibles tactiles d’au moins 9mm de coté.

Le mode d’économie d’énergie ne doit empêcher l’application de tourner correctement.

Au niveau de la gestuelle, un contrôle ne doit pas empêcher la navigation basique du layout en absorbant ses gestes (comme un slider dans un panorama qui réagissent tous les deux au balayage horizontal). Les gestes doivent donc bien être différentiés.

Si l’application utilise les SNS (Social Network Services), elle doit permettre de se connecter, de se déconnecter et de supprimer son compte.
Enfin, les jeux doivent pouvoir tourner pendant plus d’une heure sans problème (attention à la surchauffe de l’appareil, le processeur ne doit pas être tout le temps à 100%) et la progression du joueur doit être sauvegardée à la fermeture.

Voilà pour ce tour d’horizon des critères de validation d’une application.
Pour finir, un grand merci à Michel ROUSSEAU pour le partage de son expertise.

Vous pouvez visionner le replay ici : http://www.microsoft.com/france/mstechdays/programmes/2014/fiche-session.aspx?ID=76c0cff3-52c4-4e62-8d41-8759753da091

Les slides sont disponibles sur Slideshare : http://fr.slideshare.net/RousseauMichel/michel-rousseau-validation-du-store-techdays-2014.

Nombre de vue : 58

AJOUTER UN COMMENTAIRE