Keynote J2 : Les nouveautés Azure et .NET

La keynote a commencé par Scott Guthrie, Vice President Cloud and Enterprise, annonçant les nouveautés Azure et .Net. Voici les principaux points à retenir:

WP_20140403_08_30_52_Pro

 

Du côté d’Azure

Azure utilisé mondialement et intensivement

Deux exemples marquants de l’utilisation récente d’Azure avec les success stories du lancement de Titanfall sur Xbox One et PC. Ce jeu multijoueur utiliser massivement Azure car l’intelligence artificielle ainsi que les serveurs de jeu y sont hébergés. Jusqu’à 100k machines virtuelles tournaient le jour du lancement.

Les Jeux Olympiques d’hiver Sotchi 2014 ont également reposé sur l’infrastructure Azure. En effet, pour la première fois au monde lors d’un évènement de cet ampleur, l’encodage était déporté dans le cloud.

Quelques nouveautés IAAS

  • La possibilité de créer et supprimer des VMs dans Visual Studio
  • Le debug distant sur les VMs pris en charge par l’agent Azure
  • Intégration de Puppet et Chef pour configurer les machines (serveur + agent)
  • Autoscale des machines virtuelles
  • VPN Point-to-Site
  • Routage dynamique
  • Migration des sous réseaux
  • Possibilité d’affecter des IPs statique sur le réseau privé

Quelques nouveautés PAAS

  • Java est désormais disponible dans Azure Websites
  • L’Autoscale est également disponible
  • Apparition des Webjobs, le pendant des Worker Roles pour Websites
  • Le traffic manager supporte désormais les Websites
  • Un certificat SSL est disponible pour tous les Websites

Les nouveautés IT

  • Active Directory est désormais supporté dans Mobile Services
  • Azure Active Directory est également disponible

Nouveautés SQL

  • La taille maxi des instances passe de 150GB à 500GB
  • Le SLA est désormais de 99.95%
  • Un service de restauration (self-service) sur une trentaine de jours est disponible
  • La géoréplication des données fait son apparition

Du côté .NET

Cette keynote faisait également la belle part à .NET et réitérait son engagement envers la plateforme de développement historique de Microsoft. Les développeurs .NET et ses langages “propriétaires” comptent toujours pour la société.

Roslyn

Microsoft développe depuis plusieurs années une nouvelle plateforme de compilation pour .NET (C#/VB) qui rend l’extensibilité et les possibilités de .NET infinies.

Grosse annonce à ce niveau puisque Roslyn passe maintenant open source et est disponible en preview sur codeplex : https://roslyn.codeplex.com/.

Pour l’installer, rien de plus simple puisqu’il adopte le format d’add-in Visual Studio (vsix) et est activable ou désactivable à la demande.

Un énorme pas en avant pour ce moteur qui s’ouvre à la communauté et vient recueillir les avis en amont d’une release qui devrait marquer un virage important dans l’histoire de .NET.

Xamarin

Miguel de Icasa est venu faire une brève démonstration de la puissance de Xamarin, l’outil de cross-compilation pour développer des applications iOS et Android avec C#.

Miguel s’est attardé sur les possibilités d’intégration de Roslyn à leur IDE, pour assurer une meilleure compatibilité de la compilation à terme entre Mono et .NET.

.NET Foundation

La .NET Foundation ouvre ses portes et inclut plusieurs projets .NET populaires et open source tels que Roslyn, ASP.NET MVC, Xamarin, etc.

La fondation centralise toutes ces initiatives fortes pour construire une communauté autour de l’open source et .NET

http://www.dotnetfoundation.org/

Nombre de vue : 23

COMMENTAIRES 1 commentaire

  1. […] Keynote J2 : Les nouveautés Azure et .NET […]

AJOUTER UN COMMENTAIRE