Intermédiaire

Rétrospectives : Après le speed boat, l’île au trésor

Cap_Bonavista_baieParfois, quand on change de format de rétro, on a envie que l’enchaînement découle d’une sorte de suite logique vis à vis du format précédent. C’est sympa, voire fun, et le fun c’est la vie !

Par exemple, après avoir voyagé en mer sur sa magnifique caravelle, lors d’un speed boat, l’équipe projet pourrait débarquer sur l’Île au Trésor. Quelques obstacles se dresseront sans doute sur son chemin, mais vous n’allez quand même pas vous arrêter à cela !

La rétro sur l’Île au Trésor, c’est l’aventure que l’équipe devra imaginer pour atteindre son trésor, vaincre les pirates et ne pas finir sur la planche !

Matériel

  • Des post-its de deux couleurs – idéalement, une de ces couleurs serait le jaune –. Vous pouvez utiliser une 3e couleur de post-its pour l’étape 8
  • Un tableau blanc
  • Un feutre pour écrire sur ce tableau
  • Une brosse / de quoi effacer des choses sur le tableau
  • De quoi écrire sur les pos-its pour chacun des participants  – idéalement des feutres, on voit mieux ce qui est écrit sur les post-its –
  • Un appareil photo – optionnel –

 

Mise en place

ile-1Etape 1 : Commencez par dessiner un voilier – plutôt Santa Maria que Dart 18 -.
Après le voyage 
en mer – speed boat -, l’équipage décide de mettre pied à terre. Ça tombe bien, vous êtes tout proche de l’île au trésor

Etape 2 : Dessinez l’île, du coup, un peu plus loin. Un ou deux palmiers seraient du plus bel effet mais surtout, n’oubliez pas le plus important : la croix qui marque l’emplacement du trésor !

Etape 3 : Alors certes, votre équipage cherche un trésor mais il n’est pas démuni non plus. Dessinez, à proximité du bateau, 3 pièces d’or. Elles serviront à couvrir les frais de l’aventure.

 

Préparation de l’aventure

Etape 4 : Mais ce trésor, l’objet de la quête, ce qui a motivé un si long voyage, qu’est-ce que c’est ? C’est justement ce que vous allez demander à vos marins – les participants -. Donnez-leur chacun un post-it de la première couleur (idéalement jaune) et demandez-leur d’inscrire dessus LA chose qu’ils voudraient voir se réaliser sur le projet. Ce doit être un trésor qu’ils n’ont pas déjà. Ils ne se seraient pas engagés dans votre équipage s’ils n’avaient pas eu besoin de partir en quête de richesses !

Etape 5 : Placez chacun des trésors possibles à côté de l’île, regroupez les trésors similaires. Demandez aux marins de choisir le trésor qu’ils veulent rechercher. Vous pouvez procéder par dot voting. L’idéal est de n’en garder qu’un mais vous pouvez très bien en mettre deux ou trois si l’équipe a une taille assez conséquente.

Etape 6 : Retirez les trésors non choisis du tableau.

Etape 7 : Demandez aux marins de noter sur les post-its de la 2e couleur (c.f. photo ci-dessous) les compétences et les atouts qui leur permettront de résoudre les éventuels problèmes rencontrés lors de leur quête. N’hésitez pas à regrouper les talents qui seraient semblables.

Etape 8 : Demandez à l’équipage d’énumérer les obstacles qui pourraient se dresser entre eux et le trésor. Notez-les au tableau.
Ou procédez comme en étape 7 en utilisant des post-its – de la 3e couleur si vous avez opté pour ce choix.

Etape 9 : Procédez à un dot voting afin de déterminer les obstacles les plus craints par les marins.

 

Remarque : essayez de garder des obstacles assez petits. S’ils sont insurmontables, vous allez rester bloqués très vite lors des phases suivantes et aurez du mal à tirer des objectifs “SMART” de cette rétrospective.

 

Aventure

ile-2Etape 10 : Il est temps de débarquer ! Tracez une ligne en pointillés représentant le chemin que les aventuriers vont emprunter entre leur navire et le trésor.

Etape 11 : Sur le chemin, dessinez un premier pirate. Celui-ci représente l’obstacle ayant obtenu le plus de voix lors de l’étape 9. Notez son nom – l’intitulé de l’obstacle – sous le personnage ou collez les post-its correspondants si vous en avez utilisé – ce sont les post-its oranges sur la photo, par exemple -.

Etape 12 : L’équipage doit surmonter cette rencontre ! Demandez aux marins si une ou plusieurs des compétences qu’ils avaient prévu d’utiliser en étape 7 pourrait les aider à battre ce pirate. Placez ces compétences à côté du pirate.

L’équipage a également la possibilité d’acquérir de nouveaux atouts. Peut-être qu’il ne s’agit que d’un oubli, auquel cas ajoutez un post-it avec la compétence manquante. Peut-être s’agit-il d’une compétence que l’équipe ne possède pas encore et souhaite obtenir (formation). Dans ce cas, l’équipe dépense une de ses pièces et ajoute le post-it correspondant. Il peut aussi s’agir du recrutement d’un nouveau compagnon (expert, ressource supplémentaire, etc.) mais le principe reste le même – on dépense une pièce et on obtient le post-it -.

Etape 13 : Procédez ensuite à un vote de type arène de gladiateur (pouce levé – pouce baissé) pour savoir si le pirate est vaincu. Il faut obtenir la majorité absolue pour que ce soit le cas. S’il n’est pas vaincu,  il faut envisager des actions supplémentaires. Notez que la manière permettant d’obtenir les solutions est libre : débat, brainstorming, etc…

Etape 14 : Recommencez les étapes 11 à 13 avec chacun des obstacles/pirates retenus.

Remarque : au bout de deux tentatives en échec en étape 13, il faut se rendre à l’évidence : ce pirate était trop fort et il faut définir des obstacles plus modestes – attaquez-vous d’abord à sa main gauche ! Pourquoi les pirates ont-ils des crochets à votre avis ? –. Dans ce cas, ne passez pas aux pirates suivants et concentrez-vous sur le découpage du pirate que vous n’arrivez pas à vaincre.

 

Fin de l’aventure

Etape 15 : Si l’équipage a dépensé ses trois pièces avant d’atteindre le trésor, l’aventure s’arrête. Elle pourra être poursuivie quand l’équipage aura acquis un nouveau financement  les 3 pièces de la prochaine rétro, par exemple –.

Etape 16 : Si les aventuriers atteignent le trésor, la quête prend également fin, mais les marins seront peut-être un peu plus riches.

Etape 17 : Le chemin que vous avez tracé et les rencontres qui y figurent doivent faciliter la restitution. Les actions à mener sont principalement représentées par vos dépenses lors de l’aventure. Chaque pièce que vous avez utilisée représente une action à entreprendre, un effort à faire, une compétence à acquérir, etc. Ce sont ces actions que vous devrez attribuer aux membres de l’équipe. Il vous reste alors à définir des critères de suivi et de validation de ces actions ainsi qu’une date limite pour leur réalisation. Bien entendu les compétences qui n’ont pas nécessité de dépense mais que vous avez utilisé lors des rencontres sont importantes. Elles vous rappellent les bonnes pratiques que vous devez maintenir (voire renforcer).
Si vous ne souhaitez pas écrire l’ensemble des actions que les aventuriers ont du réaliser pour obtenir le trésor, vous pouvez prendre en photo chacune desdites rencontres et les utiliser comme rappel des actions à entreprendre.

 

S’il est plutôt fun de jouer la rétro sur l’Île au Trésor après un Speed Boat, cela n’est évidemment pas obligatoire.
L’idée est de se concentrer sur un nombre restreint de problèmes, pour atteindre un objectif qui n’est pas trop éloigné. Ainsi, ce format de rétro est naturellement destiné à des équipes ayant déjà effectué quelques sprints et qui ont acquis un rythme de croisière intéressant. Idéalement, les objectifs et les trésors ne sont donc pas trop compliqués à atteindre.

 

Crédits

Ce format est inspiré de travaux existants, notamment The Treasure Island Retrospective imaginée par Paul Flewelling pour Boost.

Merci à Pascal Poussard pour son aide précieuse sur la définition des différentes règles et pour ses conseils concernant la rédaction de cet article de présentation.

Nombre de vue : 761

COMMENTAIRES 3 commentaires

  1. […] L’ILE AU TRESOR, une alternative au speed boat (pour introduire la notion de financement) L’île au trésor […]

  2. Sami Hadhri dit :

    Super Jeu, La seul remarque que je ferai c’est qu’en étape 7 je ne parlerai pas de compétences mais plutot des ressources (internes et externes). Ceci regroupe les compétences, les talents, les personnes qui nous soutiennent etc. Ça ouvre un spectre plus large de possibilités.

  3. Gael Rebmann dit :

    Bonjour Sami.
    Merci pour votre avis très positif. Je pense aussi que votre formulation est meilleure. Elle offre effectivement plus de perspectives sur ce qu’on peut mettre sur les post-its de la 2e couleur. Merci beaucoup pour cette excellente suggestion !

AJOUTER UN COMMENTAIRE