Débutant

Le colin-maillard du Product Owner

colin maillardVous connaissez certainement le jeu de colin-maillard, dans lequel un enfant a les yeux bandés et doit essayer d’attraper ses camarades.

Je vous propose dans cet article d’en découvrir une variante, adaptée à la formation du Product Owner.

Objectif

L’objectif de ce jeu est de démontrer l’importance du rôle de Product Owner dans Scrum.

 

Durée

Ce jeu se déroule en environ 15 à 30 minutes (suivant la durée des débriefs à chaque round) et ne nécessite que peu de préparation.

 

Matériel & Préparation

Pour animer ce jeu, vous aurez besoin :

  • d’un bandeau ou d’une écharpe pour bander les yeux d’un participant
  • de 3 objets quelconques de petite taille (par exemple des feutres, des paquets de post-it, …)

 

Déroulement

Le jeu se déroule en 3 rounds, découpés selon les étapes suivantes :

  • préparation & consignes
  • recherche
  • debrief

Chaque round cherche à démontrer un point particulier du rôle du Product Owner.

 

Round 1

Préparation & consigneshurler

Demandez un volontaire dans la salle ou désignez en un d’office. Demandez-lui alors de sortir de la salle (pour quelques minutes seulement). Cette personne est appelée “chercheur” dans la suite de l’article.

Cachez dans la salle les 3 objets que vous avez préparés. Ils doivent être relativement accessibles (évitez de les cacher dans le radiateur ou sous une chaise).

Demandez 3 volontaires (ou désignez d’office), et assignez chacun d’eux à l’un des objets. Leur mission est simple : faire en sorte que le chercheur trouve leur objet en premier. Leur unique arme ? La voix. Ils doivent guider le chercheur afin qu’il s’oriente vers leur objet, et non celui des autres.

 

Recherche

Une fois les consignes données, bandez les yeux du chercheur, puis faites-le rentrer dans la salle. Normalement, au bout de quelques secondes on ne s’entend plus, et les 3 volontaires crient de plus en plus fort pour que le chercheur trouve leur objet.

Une fois le premier objet trouvé, le round s’arrête et le chercheur peut retirer le bandeau de ses yeux.

 

Débrief

Demandez d’abord au chercheur ce qu’il a ressenti durant le jeu. Faites ensuite de même avec les 3 volontaires, puis avec les observateurs.

Ce round démontre l’importance de n’avoir qu’un seul PO, plutôt que plusieurs voix contradictoires. C’est en effet le rôle du PO de centraliser la voix des utilisateurs et de servir d’interface avec l’équipe de développement. L’équipe de développement (représentée ici par le chercheur) sera beaucoup plus efficace si elle n’a à traiter qu’avec un seul PO.

Et c’est ce que nous allons tester dans ce 2nd round.

 

Round 2

Préparation & consigneschoix

Demandez un nouveau volontaire pour devenir le chercheur et faites-le sortir de la salle quelques minutes.

Cachez de nouveaux les 3 objets dans la salle, toujours à des endroits relativement accessibles.

Demandez alors un volontaire, qui va jouer le rôle de PO. Précisez que vous, animateur, représentez les utilisateurs. Le PO doit donc faire en sorte de répondre à vos besoins.

 

Recherche

Une fois les consignes données, bandez les yeux du chercheur, puis faites-le rentrer dans la salle.

Normalement, il ne se passe rien, car le PO ne sait pas vraiment quelle consigne donner au chercheur. En tant qu’animateur, allez donc chuchoter à l’oreille du PO que vous souhaitez avoir l’objet 1.

Le PO va alors guider le chercheur. Dès que ce dernier arrive près de l’objet 1, allez chuchoter au PO que vous avez changé d’avis, et qu’en réalité, vous souhaitez l’objet 2. Lorsque le chercheur est proche de l’objet 2, allez chuchotez cette fois au PO que vous voulez l’objet 3. Ho puis non tiens, le 2. Ho non, le 1, … Bref, vous avez compris le principe.

Dans ce round, tout est une question de dosage. Il faut jouer le jeu suffisamment pour que le chercheur soit stressé, mais pas trop afin de ne pas l’exaspérer. Laissez donc le chercheur trouver un des objets, puis demandez-lui d’ôter son bandeau.

 

Débrief

Demandez d’abord au chercheur ce qu’il a ressenti durant le jeu. Faites ensuite de même avec le PO, puis avec les observateurs.

L’objectif de ce round est de démontrer que pour une équipe de développement, avoir un interlocuteur métier unique, c’est important, mais ce n’est pas suffisant. Encore faut-il qu’il joue pleinement son rôle de PO. Notamment qu’il soit garant de la vision globale, et qu’il fasse en sorte de maximiser la valeur produite par l’équipe. Dans cet exercice, tant qu’aucun objet n’est trouvé, cette valeur est de 0.

Lors du débrief, vous pouvez demander au PO ce qu’il aurait pu faire différemment pour éviter que le chercheur ne tourne en rond, changeant constamment de direction. Généralement, le constat qui est fait est que le PO devrait s’entretenir avec les utilisateurs, et définir des priorités et une vision claire de ce que l’on souhaite obtenir.

Passons donc au dernier round de ce jeu.

 

Round 3

Préparation & consignesPO

Demandez un nouveau volontaire pour devenir le chercheur, et faites-le sortir de la salle quelques minutes.

Cachez une dernière fois les 3 objets dans la salle. Demandez ensuite un volontaire qui jouera le rôle de PO. En tant qu’animateur, vous représentez de nouveau les utilisateurs. Définissez, avec le PO, les priorités (objet 1 puis objet 2 puis objet 3).

 

Recherche

Une fois les consignes données, bandez les yeux du chercheur, puis faites-le rentrer dans la salle. Le PO guide alors le chercheur successivement vers les 3 objets cachés.

 

Debrief

Demandez d’abord au chercheur ce qu’il a ressenti durant le jeu. Faites ensuite de même avec le PO, puis avec les observateurs.

Normalement, le niveau de stress du chercheur est relativement bas, de même que celui du PO.

On a cette fois un PO qui joue pleinement son rôle. Il échange avec les utilisateurs, et donne une vision claire à l’équipe de développement. La valeur business est alors maximisée (les objets sont trouvés plus rapidement que dans les rounds précédents), et le niveau de stress global de l’équipe de développement est maîtrisé.

 

Bénéfices de ce jeu

En un temps relativement court, ce jeu démontre toute l’importance d’avoir un vrai PO sur un projet Scrum. Il est, selon moi, idéal lors de la formation d’un nouveau PO. En lui faisant prendre au moins une fois le rôle de chercheur (de préférence lors des premiers rounds), il vivra lui-même le stress que peut subir une équipe de développement.

Comme de nombreux Serious Games, les messages et conclusions de cet exercice émergent du groupe. Les messages en seront d’autant plus marquants pour les participants.

 

Nombre de vue : 459

AJOUTER UN COMMENTAIRE